Quelle autonomisation pour les femmes en Algérie

Nous remercions mesdames Hamrit Fatiha, Aicha Kouadri, Houria Oulebsir, Cherfi Zahia, d’avoir communiqué lors de la journée de réflexion organisée le 16 décembre 2021 au siège de la Fondation Pour Légalité sur le thème  » Quelle autonomisation pour les femmes en Algérie dans les domaines, économique, les postes de décisions, la participation politique, ( élections législatives et locales) et la violence économique. Un recul des droits des femmes est constaté néanmoins celui-ci peut faire l’objet d’une politique publique et d’une reprise des travaux déjà engagés telle que la charte de la femme travailleuse, le projet de loi sur le quota des femmes aux postes de décisions et réfléchir à réinstaurer le quota en politique même si la loi électorale pose le principe de parité dans la proposition des listes de candidatures sans l’assurer dans les résultats.